Suite au Comité Départemental de l'Eau dématérialisé du 24 juin 2019, le département de l'Isère est placé en situation de Vigilance, d'Alerte et d'Alerte Renforcée Sécheresse jusqu'au 30 septembre 2019.
> Voir l'arrêté préfectoral du 5 juillet 2019.

Mesures de restriction :

Le prélèvement et l’utilisation de l’eau sont limités ou interdits conformément aux dispositions définies sur les tableaux de l’annexe 1 de l’arrêté cadre 38-2018-05-30-006 du 30 mai 2018, repris en annexe.
En vigilance, aucune mesure de restriction est imposée. Les usagers sont toutefois invités à l’économie afin de retarder au maximum les mesures de restriction.

En alerte, des mesures de restrictions sont imposées :

  • Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles ;
  • Interdiction du remplissage des piscines de plus de 5m³ à usage privé ;
  • Interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des golfs, et des stades et espaces sportifs, de 9h à 20h ;
  • Réduction de moitié du débit dérivé alimentant les plans d’eau et des étangs par rapport au débit dérivé autorisé ;
  • Interdiction de manœuvrer des ouvrages hydrauliques entraînant des lâchers d’eau ;
  • Interdiction d’effectuer des travaux dans le lit du cours d’eau destinés à accroître ou maintenir le prélèvement.

En alerte renforcée, des mesures de restrictions sont imposées :

  • Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles équipées de lance « haute pression » ou recyclage de l’eau ;
  • Interdiction de laver les réservoirs pour l’Eau Potable ;
  • Interdiction du remplissage des piscines de plus de 5m³ à usage privé ;
  • Interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, et espaces sportifs ;
  • Interdiction d’arrosage des golfs, des jardins potagers et des stades de 9h à 20h ;
  • Interdiction d’alimenter les plans d’eau ;
  • Interdiction de vidanger les plans d’eau ;
  • Interdiction de manœuvrer des ouvrages hydrauliques ;
  • Interdiction d’effectuer des travaux dans le lit du cours d’eau destinés à accroître ou maintenir le prélèvement ;
  • Interdiction de contrôler les points d’eau incendie.